Forum de skate

Vous êtes accro au skate ? Vous avez besoin d'aide, ou du savoir à partager ? Alors inscrivez-vous vite, vous ne serez pas deçu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Une petite nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Blaks
Passionné de débats
Passionné de débats


Masculin Nombre de messages : 549
Age : 18
Localisation : Quelque part
stance : regular
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Mer 15 Sep - 19:41

je suis d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuality.xooit.fr/index.php
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Mer 15 Sep - 20:42

TUKabao a écrit:
J'aime pas tes commentaires de merde en général, étant donne que je n'apprécie guère ton humour.
Mais pour le coup, je te tire mon chapeau, j'ai bien aime ton dernier texte.
Good luck pour le prochain.

De rien.

Je ne me base pas sur ces commentaires peu constructifs, donc épargne tes pauvres doigts de taper sur ton clavier.
Revenir en haut Aller en bas
humbucker
"On le voit souvent, lui!"



Masculin Nombre de messages : 337
Age : 22
stance : regular
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Mer 15 Sep - 21:56

Ah si moi j'adore l'humour à Tollar, c'est pour ça que j'ai dévoré sa nouvelle.

Faudrait écrire une nouvelle qui tient sous une board, ça serait classe : au début tu peux la lire puis après il manque le milieu de l'histoire...

Blaks si tu veux améliorer ton style je crois qu'il n'y a pas trente-six solutions, faut lire, lire et lire tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chapuissant
Cyber-skateur
Cyber-skateur


Masculin Nombre de messages : 4445
stance : regular
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Mer 15 Sep - 23:19

Blacks c'est vraiment super d'écrire a ton age comme ça moi la j'ai bientôt 13 ans j'aurais jamais eu l'idée de faire ça ! Pourtant je lis ! Bonne continuation !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Jeu 16 Sep - 21:52

humbucker a écrit:
Ah si moi j'adore l'humour à Tollar, c'est pour ça que j'ai dévoré sa nouvelle.

Faudrait écrire une nouvelle qui tient sous une board, ça serait classe : au début tu peux la lire puis après il manque le milieu de l'histoire...

Blaks si tu veux améliorer ton style je crois qu'il n'y a pas trente-six solutions, faut lire, lire et lire tout le temps.


Merci mec Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Jeu 16 Sep - 21:55

Spoiler:
 

Chose promise chose dûe, mais elle est pas peaufinée, j'ai eu à peine 2o minutes pour l'écrire (et encore :s).
Revenir en haut Aller en bas
humbucker
"On le voit souvent, lui!"



Masculin Nombre de messages : 337
Age : 22
stance : regular
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Jeu 16 Sep - 22:39

J'adore, mais faut absolument la peaufiner. Mais bon je te fais confiance pour ça.

Je trouve énorme le "anarchie ; organisation ; anarchie organisée..." comme un gros drum.

Je sais pas ce qui manque, mais j'espère que tu le trouveras toi-même. Je pensais qu'il fallait peut-être revoir le style, mais en fait non. Peut-être seulement l'intro.
Je pense qu'il faudrait présenter la hiérarchie comme une meute, comme si c'était évident, instinctif : Rouge, c'est le fort, avec une crète de la même couleur, qui peut frapper Bleu, le vif, et Bleu2 le sournois... 'fin un truc dans le genre.

Je crois aussi que la décadence est trop présente. Perso je prendrai le risque d'adoucir le contraste : comme si la nature dictait le comportement anarchiste et que l'instinct de la meute étiquetait les décisions. Ça serait d'autant plus effrayant si le lecteur comprend d'où vient le bien-être de cette communauté (parce que moi je me serait tiré depuis longtemps).

Que le lecteur ne se sente pas impliqué dans ce système (ce qu'il constaterait rapidement comme étant impossible), mais plutôt juste voisin. Que le drame se déroule juste à côté de lui.

Enfin je suis pas ton producteur et je ne possède pas les droits d'auteurs. C'est excellent, ça peut devenir parfait (j'en suis sûr). Tout repose au bout de ta plume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Ven 17 Sep - 2:55

Merci beaucoup mec ! Tu m'fais vachement plaisir, et tu vas bien m'aider à progresser avec ton post.
Il est vrai que je ne suis pas très satisfait de cette nouvelle (un peu inspirée par Drum's Day xD) car le style ne transporte pas assez, et elle n'est pas assez longue. J'ai pas eu assez de temps pour décrire chacun, j'ai du décrire la masse.
Si t'en veux d'autres, je vais en ré-écrire une demain je pense, mais c'est surtout ton avis qui m'intéresse, tu as une bonne critique, encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Ven 17 Sep - 16:19

C'est marrant vos ptites histoires là... Sa me rappelle qu'il y un ou deux ans j'avais commencé a ecrire une histoire.. Si je retrouve tout ça je posterai les deux premiers chapitres et si ça vous plait peut etre plus... Wink

Pour info c'est une histoire post-apocalyptique, avec tout plein de zombies, c'est assez horrible, fin jmen rappelle plus trop mais bon...

Pour Tollar, j'ai lu ta premiere nouvelle, franchement je vais être honnete j'ai pas aimé. Mais par contre le seul fait que je sois allé jusqu'au bout sans me forcer est plutot encourageant pour toi. C'est plutôt fluide à lire, on a pas besoin de relire trois fois pour comprendre le sens des phrases... Bref c'est plutot bien écrit. En revanche j'aimerais bien en lire une où tu ne structurerais pas ton hsitoire en mini paragraphes titrés... Ce serait déjà plus une "histoire" pour moi.. Quant a la chute, j'ai pas très bien compris ce qu'elle faisais là.. Je vois l'idée, mais bon... Quitte a vouloir faire passer le message "un jour tout peut basculer, et si ça se trouve, ce genre de truc a éviter des guerres" autant y aller a fond, et me faire une ptite nouvelle bien sympa avec un concours de circonstances pleines d'humour, dans le genre effet papillon, avec a la fin une conséquence mondiale..

Bref, continue quand même a écrire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Ven 17 Sep - 19:20

La structure en mini chapitres, c'est pour que le lecteur croit comprendre lui-même, et qu'il pense découvrir quelque chose, alors que tout est calculé.

Ensuite, le coup de faire les choses en grands, non justement, c'est un peu comme "Le Gorille" de Brassens, toute la chanson parle d'un singe, et à la fin, c'est juste une petite leçon morale ("comme l'homme auquel le jour même il avait fait trancher le cou"). Et puis, pourquoi toujours voir grand ? Le petit existe aussi, et c'est parce qu'il existe que le grand existe aussi.

Donc je ne partage pas ton avis.
Mais merci pour tes remarques tout de même Smile
Revenir en haut Aller en bas
Blaks
Passionné de débats
Passionné de débats


Masculin Nombre de messages : 549
Age : 18
Localisation : Quelque part
stance : regular
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Ven 17 Sep - 21:18

Bon, voici une nouvelle, elle ne sera peut-être pas bien écrite mais bon...

Jean :


Il faisait froid, Jean était couvert, il tremblait. Il s'assit sur le banc de l'abribus, sortit ses écouteurs et monta le son de sa musique.
"Hey, l'asperge vivante bouge toi de là!cria une voix, interpellant Jean.
Jean leva la tête et vit Johnatan, le boss du lycée se diriger vers lui.
-Pourquoi, fit innocement Jean.
-Parceque j'te l'demande face de rat!hurla Johnatan dont le visage avait viré au rouge tomate.
Dans un élan de fureur, il frappa violamment Jean qui tomba à terre, le visage sanglant, il se prit un violent coup de pied dans le ventre avant de rouler à terre, le souffle coupé, les larmes aux yeux puis un drap noir cacha sa vision puis plus rien...


Il se réveilla dans un lit d'hôpital, une transfusion au bras et un énorme pensemant sur le nez. Un docteur arriva lui fit un signe de la main suivi d'un grand sourire puis se mit à parler :
-Bonjour Jean, le diagnostic est solide, le nez et la machoire cassée, trois fractures des côtes et une commotion cérébrale, vous avez été opéré, mais il va falloir beaucoup de repos.
-Bien docteur, répondit Jean, horrifié par le diagnostic de ses blessures.
Après un long entretient, le docteur sortit et Jean sombra dans un profond sommeil.


Huit jours plus tard.
Jean sortit de l'hôpital et retourna au lycée. Là, ce qu'il redoutait le plus arriva :
-Hey le nain, je t'ai massacré la dernière fois hein?
Jean serra les poing et fut prit d'une rage soudaine. Il se dirigea vers John, a ce moment toutes les têtes se tournèrent vers les deux ennemis.
"Haaaa!
Jean se lança et se jeta sur Johnatan qui le renvoya d'un coup sec. Jean tomba à terre sous les sifflets de la petite foule qui c'était formé autour des deux combatants. Il se releva, les larmes au yeux, sauta sur le boss du lycée, lui plaqua les mains sur le ventre et hurla. Des flammes en sortirent et Johnatan hurla, il brûlait...quand les élèves eurent réussi à éteindre le feu, des lambeaux de chairs pendaient et les élèves paniqués appelèrent les secours.
Jean c'était déjà enfui, il pleurait, il avait peur de lui même...


La police était maintenant à la recherche de Jean, c'était me grand jour pour lui, le dernier...
Il avait volé le revolver de son oncle puis, il avait gardé sur lui tout ce temps, trois jours...trois jours qu'il était en fuite...


15 HEURES
Il monta sur le plus haut toit du la plus haute tour de la ville, prit le haut parleur et cria :
"Moi l'agresseur d'un certain Johnatan, je m'excuse pour toutes les souffrance que j'eu lui enduré, mais tout ça est fini, j'éspère que vous vous souviendrez de moi!


Il prit le revolver puis tira. La balle lui tranceperça la tempe puis il tomba de l'immeuble et frappa le sol avec un bruit mat.
L'on en entendit plus jamais parler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuality.xooit.fr/index.php
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Sam 18 Sep - 0:49

Hormis les fautes, c'est pas mal.
Dans un style un peu "enfantin", avec des éléments qui arrivent de nulle part (du genre "il prit LE haut parleur", comme si c'est une relique sacrée, il faut dire "il prit un haut parleur, haut parleur qu'il avait emporté avec lui, en prévision du moment à suivre", par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Blaks
Passionné de débats
Passionné de débats


Masculin Nombre de messages : 549
Age : 18
Localisation : Quelque part
stance : regular
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Sam 18 Sep - 13:11

ben, j'ai pas eu le temps de la peaufiné...ce que je vais faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuality.xooit.fr/index.php
humbucker
"On le voit souvent, lui!"



Masculin Nombre de messages : 337
Age : 22
stance : regular
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Sam 18 Sep - 13:46

Nan mais le gros problème c'est que ça nous intéresse pas l'histoire de Jean. Il y a rien d'étrange, c'est un truc qui peut arriver tous les jours et on s'en fout.
Les flammes qui spawn ça fait trop bizare on sait pas d'où elles viennent, ça se voit trop que c'est impossible (si tu vois ce que je veux dire).

Quand on se suicide au flingue c'est pas la peine d'être en haut d'un immeuble... Après ça fait trop kitch, l'histoire qui se finit sur "un bruit mat". Ça laisse au lecteur imaginer la scène, mais de toutes façon il est déjà mort le mec.

Faut trouver une accroche, un truc bizarre à expliquer... je sais pas si j'ai été clair. En gros, commencer par "Jean savait qu'il allait devoir se venger un jour ou l'autre..." Là on se demande "se venger de quoi?" (mais limite on s'en fout aussi, c'est juste pour l'exemple). Inventer un autre monde (ou une autre époque) est aussi un bon moyen d'intéresser le lecteur potentiel.

J'ai conscience que ce que je dis peut être assez difficile à avaler (surtout venant d'un gars qui fait pas d'effort pour proposer une nouvelle) mais je préfère te le dire en face que c'est nul plutôt que d'être hypocrite.

J'ai aussi noté un effort dans le style (c'est vrai, c'est pas pour adoucir ma critique!), et je te souhaite une bonne continuation, et du plaisir pendant l'écriture.

P.S. (rien à voir) : Tollar je sais pas si t'as vu mais je t'ai MP (je dis ça parce que ça m'arrive de pas vérifier non plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaks
Passionné de débats
Passionné de débats


Masculin Nombre de messages : 549
Age : 18
Localisation : Quelque part
stance : regular
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Sam 18 Sep - 15:44

Voici une amélioration, elle est plus réaliste mais bon...àvous d'voir : http://sfjeune.centerblog.net/rub-policier-.html j'éspère que es autres histoires que je propose vous plairons aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuality.xooit.fr/index.php
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 0:47

J'avais pas vu le MP, donc thanks ! :p
J'suis d'accord avec Humb' sur le coup du "bruit mat", c'est une expression vue et déjà vue, t'aurais pu mettre un truc un peu plus recherché quand même, du genre "le bruit que produisit sa chute, aurait fait penser à ce qui aurait été entendu s'il était tombe sur un ballot de coton", tu vois l'genre ?

Sinon, pour le reste, j'te trouve un peu sec Humb' (même si c'est vrai que l'histoire fait pas accrocher), moi, c'que je proposerai à Blacks, ce serait de continuer à écrire, en s'inspirant à mort d'un bon auteur de nouvelles, puis de trouver ton style, qui serait un dérivé entre plusieurs (on n'est pas des écrivains ici, donc on copie sur plusieurs pour trouver notre style, mais on l'invente pas, peut-être plus tard ;D)

Prends ces remarques comme un moyen d'aller de l'avant ;p
Revenir en haut Aller en bas
Blaks
Passionné de débats
Passionné de débats


Masculin Nombre de messages : 549
Age : 18
Localisation : Quelque part
stance : regular
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 12:13

heu...sur le lien, il y a une amélioration, mais sinon, je suivrai tes conseils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuality.xooit.fr/index.php
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 13:17

Le coup de la bombe incendiaire, c'est vraiment pas mal !
Par contre, y a pleins de fautes d'écritures, les voici :

"puis un drap noir cacha sa vision puis plus rien..." deux fois "puis" d'affilée oO

"-Bonjour Jean, le diagnostic est solide" à ma connaissance, je ne suis pas sur que cela se dise "un diagnostic solide".

"-Bien docteur, répondit Jean, horrifié par le diagnostic de ses blessures." effrayé, mais il répond posément ? Bizarre, un truc du genre comme s'il marmonnait, ou se trompait :" Je ... Mais que ... Docteur je ... D'accord." ou je sais pas trop quoi. (d'accord est moche là, mais j'ai pas trouvé mieux ^^)

"Hey, l'asperge vivante bouge toi de là!cria une voix, interpellant Jean." puis plus tard dans le texte :"Hey le nain, je t'ai massacré la dernière fois hein?" faut savoir, une fois c'est une asperge, un fois c'est un nain ...

"des lambeaux de chairs pendaient" pendaient d'où ? Il faut préciser.

Et l'utilisation de l'expression "boss du lycée" à répétition, c'est vraiment bizarre.

"Il avait volé le revolver de son oncle puis, il avait gardé sur lui tout ce temps, trois jours...trois jours qu'il était en fuite..." j'ai carrément pas compris là, "puis trois jours" ? Oo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 14:43

En voici une autre écrite ce matin, j'en suis assez fier.

EN CAGE



Lors d'un jour, se promenant et surveillant, la bête majestueuse observait.
Que voyait-elle ? Demandez-lui donc !
La vraie question, est, non seulement vous répondra-t-elle, mais surtout, pourquoi le ferait-elle ?
Où donc est son intérêt ? Je vais vous le dire moi, son intérêt, serait de vous faire prendre conscience, que vous compreniez, vous, pauvres hères.

Alors que mes femelles faisaient leur toilette, je n'avais à faire, que le tour de mon territoire. Ce n'est peut-être pas le plus grand, mais j'y suis libre, j'y mange à ma faim, et je bois jusqu'à mon sâoul. Cela ne suffisant, j'ai 4 femelles, et 3 héritiers à ce jour nommé. Que de mieux ?
Je vous pose la question, et j'y répondrais d'ailleurs moi-même.
L'observation étant le fort de tout prédateur digne de ce nom, j'observait.
Mais surtout, je voyais.
Une femme, et son petit, qui me regardait, et agitait sous mon nez une peluche grotesque représentant un lion difforme et nain.
Un homme mangeait une glace, et prenait des photos avec son gros appareil, il m'était particulièrement antipathique, comme tous d'ailleurs me direz-vous, et c'est vrai, je ne les aime pas. Je les plains. A votre façon de courir, de crier et de pleurer, vous ressemblez plus à des proies qu'à des prédateurs. Le règne animal entier à peur de vous, et pourtant, d'un simple rugissement, je pourrai tous vouf faire fuir, alors que vous savez que je ne pourrai vous mordre.
Pitoyables.
Et ça s'dit race supérieure, franchement, y croyez-vous vous même ?
Vous pensez-vous vraiment supérieurs ? Une seule de vos misérables vies, ne vaut pas plus qu'une de mes griffes, qui à elle seule peut découper une antilope, et vous, sans vos coutelas et vos fusils, vous pouvez leur faire quoi à ces nobles antilopes ? Hormis rire, bien évidemment ? La réponse est rien, bien sûr.
Vous êtes risibles.
Vous pensez être mes maîtres parce que vous m'enfermez. Mais qui paye pour voir qui ? Qui a des jouets à l'effigie de l'autre ? Qui nourrit l'autre ?
Qui soigne l'autre ? Qui rêve secrètement de se réincarner en l'autre ? Qui admire l'autre ? Comme dirait l'un de vos chanteurs, qui de nous deux inspire l'autre ?

Contrairement à ce que vous croyez, je suis libre, j'ai ma famille, mon territoire, ma nourriture, ma boisson, vous, vous devez tout payer, certains se demandent si ils vont manger tandis que d'autres se demandent comment dépenser autant d'argent. Vous, qui sans argent et sans papiers, ne pouvant pas faire plus de vingt pas, vous, qui avec toutes ces lois, êtes plus enfermés que les poissons peuplant vos aquariums.
Vous vous êtes vous-mêmes mis en cage, et vous avez jeté la clé, marque d'intelligence, du plus haut maillon de la chaîne alimentaire.

Alors je vous pose ma question, qui de nous deux est libre ?


Dernière édition par Tollar le Dim 19 Sep - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aerodark
Moulin à paroles, très collant.
Moulin à paroles, très collant.


Masculin Nombre de messages : 1771
Age : 20
Localisation : Toulon (dans la forêt)
stance : goofy
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 15:20

Moi je pense, que, a part quelques fautes de syntaxe, ça manque en fait, d'originalité peut-être, mais surtout de suspense.
C'est-à-dire que tu ne caches aucun élément, et de ce fait, l'histoire avance progressivement ( trop) au fur et à mesure qu'on la lit, sans révélation...
Sinon, au niveau de la langue, c'est pas trop mal (enfin pour ton âge, mais ça, plus tu liras, plus tu progresseras dans ce domaine).

Je pense que tu devrais faire un truc dans le genre:

Hiver 2010, assis sur un banc, le son de la musique emplissant ses oreilles, il attendait son bus, comme toujours.
Lui, c’est un adolescent, il s’apelle Jean, il est assez grand et plutôt maigre, il a des longs cheveux blonds et, tout objectivement, il est plutôt beau (en tout cas, c’est ce que sa mère ne cesse de répéter).
Mais, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas des plus populaires...
Il n’a pas beaucoup d’amis.. non, il n’en a pas, en fait.
Sa vie est une boucle infinie; le matin, il se lève, et le soir, il se couche, et c’est à peu près tout; le reste n’a vraiment aucune importance.
Il n’est ni heureux, ni malheureux, personne ne l’aime, mais ça tombe bien, lui, il n’aime personne.
Et si un jour on lui demandait de raconter un moment important de sa vie, et bien, il ne saurait pas quoi dire, de toute façon, il s’en fiche!...


Mais, ce jour là, sa routine avait été rompue.

Il entrouvrit les yeux, tenta de bouger, mais s’y refusa tant la douleur était forte!
Il était entouré d’hommes en blouse blanche, il se doutait de l’endroit ou il était, mais il n’a pas d’âme, alors il s’en fiche.
Tout à coup, il se rappelle, et un profond sentiment (peut-être le premier de sa vaine existence) de haine l’envahit.
Oui, en effet, il y a une chose à laquelle il tenait en ce monde, une seule, et c’est elle; il se souvint de son cri, qu’il s’interposa, et puis... plus rien.
Elle, c’est une fille, son nom n’a aucune importance. Elle est sûrement la seule à le comprendre, et à l’accepter: il l’aime.

Mais qui était cet enfant, celui, qui , pour une histoire de «Les filles qui ont peur, ça me fait kiffer, d’ailleurs, encore plus quand c’est toi» avait tenté de l’agresser( de quelle façon, ça, vous le comprendrez).
Son image était encore floue dans la tête de Jean, mais maintenant il en était sûr!
C’était son aîné de 2 ans, il était grand, fort, on le connaîssait, et...enfin bref...,.
Son nom est Jonathan.

Un changement allait donc intervenir dans la vie inintéressament structurée de Jean.
Ce soir-là, à sa sortie, d’un pas décidé, il s’est dirigé, où, il n’en savait rien, mais il s’en doutait, il lui semblait l’avoir vu traîné dans cet endroit morose ou la terreur régnait.
Et voilà, il était devant lui, on arrivait à peine à distinguer son visage entre l’herbe et la fumée qui s’en échappait.
Sans hésitation, il se jeta sur lui, mais se fit repousser, puis rouer de coups, une nouvelle fois.
Il avait remarqué que quelque chose était tombé de sa main, c’était son zippo.
Il l’attrapa, l’alluma, puis il prit feu.
Mais jean ne ressentit aucune tristesse, juste un sentiment de vengeance.

On ne sut jamais comment Jonathan était mort.




Dans les jours qui suivirent, il s’aperçut que la fille en question était devenue détestable suite au choc, et qu’elle ne lui exprimait aucune reconaissance.

Alors, il ne rentra pas chez lui, il monta simplement les 10 étages du bâtiment, et puis, la suite, on la connaît.

Mais, de toute façon, on s’en fiche... parce que lui il s’en fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaks
Passionné de débats
Passionné de débats


Masculin Nombre de messages : 549
Age : 18
Localisation : Quelque part
stance : regular
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 15:43

Tollar?
a tu déjà ecrit un livre parce que vu la façon dont tu écrit, je ne doute pas que tu n'en ai pas à ton premier coup d'essai, réponse à ton premier com' sur mon histoire, tu dis que j'ecrit avec un style enfantin sauf que :
J'AI 11 ans et demie alors bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuality.xooit.fr/index.php
humbucker
"On le voit souvent, lui!"



Masculin Nombre de messages : 337
Age : 22
stance : regular
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 15:57

Moi je qualifierais pas ton style de "enfantin". "Naturel" conviendrait mieux. (ouais c'est peut-être chaud à comprendre mais bon...)

On sent de la bonne volonté, du plaisir à raconter une histoire...

Faut juste que tu lise plus, ça viendra tout seul. On te demande pas de publier un livre, alors écris ce que tu veux et lis beaucoup, c'est tout. Fais-toi plez comme dirait l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaks
Passionné de débats
Passionné de débats


Masculin Nombre de messages : 549
Age : 18
Localisation : Quelque part
stance : regular
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 16:29

tchernobyl

Jack ne le sentait pas, se n'était pas le bon jour pour lui, son patron l'avait envoyé à Tchernobyl pour enquêter sur l'impact des radiations sur les animaux qui vivaient dans la zone. Il était logé à Kiev. Il devait partir demain pour une expédition. Nous sommes en 1986, en décembre, sachant que le réacteur à explosé le 26 avril, Jack sait qu'il prend des risques énormes, il va être exposé à un taux de radiations de plusieurs centaines de rögtens, en sachant que le taux maximum d'absoption de radiation par le corps humais est de 25 rögtens, Jack risque la mort mais peu importe, il veux faire avancer la science en tentant ce que personne n'avait tenté avant lui :

Rentrer dans Tchernobyl...Il part demain, un jour incroyable pour lui, peut être le dernier...Jack se lève puis, il ce met en caleçon et rentre dans son lit, s'emmitouflant dans sa couette. Il sait les risques qu'il prend mais, il est temps de dormir, car demain il va tenter l'impossible...





Il se leva de bonne heure et s'habilla en prévision de l'evènement à venir. Il enfila une tenue de protection contre les radiations (qui en faites ne protège rien) et prit une "muselière" comme on l'appellait ici, elle servait à respirer sans bouffer "trop" de radiations. Il sortit dehors et vit que le camion de l'armée l'attendait. Il se depêcha de rentrer dedans et écouta les ordres du lieutenant :

-Bon...tu vas étudier l'impact des radiations sur la faune et la flore? demanda t-il, Jack aquiesa, alors, continua le type, tu ne devra rester un quart d'heure tout au plus, la zone où tu te rends, le taux de radiation s'élève à 1000 rögtens, donc, si tu e plante, tu crève, tu m'a bien compris? Jack fit oui de la tête et descendit du camion.

-On sera ici même dans un quart d'heure, si dans vingt minutes tu n'es pas revenu, on partira sans toi, je ne veux pas que mes soldats prennent des risquent en entrant dan une zone interdite. Puis après ce petit discours, il fit un signe au chauffeur du camion. Le véhicule s'ébranla et partit en trombe.





Jack commença à avancer dans l'épaisse végétation, muni de sa carte, il était sûr de ne pas se perdre. Il nota pas mal de chose dans un petit carnet, des notes scientifiques mais aussi, il dessina des croquis de plantes et de petits insectes. Certaine plantes ou animaux c'étaient métamorphosé, mais dans l'ensemble, tout paraissait normal. Il continua à avancer comme ça pendant dix bonnes minutes après lesquelles il se posa sur une carcasse de voiture pou manger. Il finit rapidement son "goûter" puis, il partit d'un pas rapide vers l'endroit ou il devrait rejoindre le camion. C'est à ce moment qu'il entendit un grognement. Un ours sortit de sa cachette, un amas de buissons épineux puis se posta en face de Jack.

-Merde! à ce moment là, Jack sut ce qu'il avait oublié : son arme...

L'ours commença son assaut et Jack ne pouvait l'éviter, il devait courrir. Il commença on sprint et fonça droit vers la carcasse de voiture. Il grimpa sur le toit et pasa de l'autre côté. Il regarda sa montre, ça fasait déjà dix septs minutes, il fit demi-tour, esquiva l'ours et fonça vers le véhicule qui l'attendait un petit peu plus loin.

Quand il arriva en vue du véhicule, il ne put qu'exprimer un énorme soulagement. Mais à ce moment un malaise le prit. Il ralentit son allure mais le mal montait en lui. Il vit flou puit tomba en avant. La dernière image qu'il vit, fut les soldats qui se précipitaient sur lui puis plus rien...





Il fut transféré à l'hopital de moscou à 9h39, il y mourut à cause d'un trop haut taux de radiations à 10h15. Sa femme apprit le décès à 15h et elle prévint la famille à 18h, on apprit le décès par sucide de leur fille à 1h30 du lendemain, mais personne ne trouva le carnet de Jack, d'une importance scientifique énorme, car personne ne c'était introduit dans la zone depuis les liquidateurs et les buldozers qui venaient enterrer les maisons, il avait des croquis de plantes et d'animaux uniques, et personnes ne les retrouvera jamais...

Voilà une histoire sur laquelle j'ai fait un effort, elle vous plaira peut être plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuality.xooit.fr/index.php
humbucker
"On le voit souvent, lui!"



Masculin Nombre de messages : 337
Age : 22
stance : regular
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 16:48

Toujours en progrès, c'est indéniablement mieux que les autres, il y a du suspense mais... pourquoi cette histoire était-elle importante à raconter? On ne sait pas pourquoi la mission était si importante... Tu comprends?

Essaie de te poser la question, "pourquoi est-ce que je raconte ça?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaks
Passionné de débats
Passionné de débats


Masculin Nombre de messages : 549
Age : 18
Localisation : Quelque part
stance : regular
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Dim 19 Sep - 16:54

Ok mec et encore merci booss booss booss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actuality.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite nouvelle   Aujourd'hui à 1:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite nouvelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite nouvelle à restaurer mais drôle de fourche
» Une ''petite'' nouvelle
» Petite nouvelle déjà connue
» une petite nouvelle
» une petite nouvelle !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de skate :: Espace detente :: Blabla bar-
Sauter vers: