Forum de skate

Vous êtes accro au skate ? Vous avez besoin d'aide, ou du savoir à partager ? Alors inscrivez-vous vite, vous ne serez pas deçu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Neil Young et crazy horses: Psychedelic pill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Neil Young et crazy horses: Psychedelic pill   Dim 5 Mai - 15:25

Il y a quelques albums comme ça qui marquent, qui marquent personnellement mais qui marquent aussi l'histoire de la musique. Hors du temps, de toutes modes, ils révolutionnent par leurs concepts, leurs approches, leurs messages, ou sont simplement humble ode à la beauté musical.

Malheureusement aujourd'hui le monde de la musique avance à reculons, le marketing, la publicité et la consommation prennent place et détrônent les valeurs primaires que l'homme a battit à travers l'art de la musique et de la chanson: la créativité, l’expérimentation, le ra-liment, la poésie, l'épanouissement.
Et oui, nous vivons des heures bien sombres mes amis, la société capitaliste ronge toutes ces valeurs harmonieuses, l'art prend désormais un sens autre, un sens économique et ostentatoire, l'homme s'éloigne de plus en plus de ses capacités artistiques. Peut-être nan est t'il pas au courant, mais il court à sa perte, car une société sans art, c'est une société déshumanisé, sans relief.

Heureusement quelques artistes résistes, en continuant à perpétuer leurs arts dans des conditions qui sont leurs, sans ce soucier des obligeances et des opportunités de cette société vorace. Ce sont ces artistes qui nous permettent encore aujourd'hui de s'évader et de croire qu'il y à encore un espoir d'humanité et de sincérité dans ce monde." Je crois fermement qu'il reste l'espoir d'un matin radieux, je crois que la bonté pacifique deviendra un jour la loi. Chaque homme pourra s'asseoir sous son figuier, dans sa vigne, et plus personne n'aura plus de raison d'avoir peur. " disait Matin Luther King, moi aussi je veux croire en un avenir meilleur, peut être pas radieux, il y aura toujours des guerres, des morts, des maladies... Mais ce qui me fait peur c'est que l'homme simbécilise de plus en plus. Pour stopper cette dégénérescence je crois qu'il faut continuer à croire en cette minorité d'artistes fabuleux.

Neil Young, le loner, fait partis de ceux là, à 67 ans et avec 46 ans de carrière il n'en a plus rien à foutre. Il a inventé le grunge, à sortit des albums mythiques ( Harvest, after the gold rush, everybody knowns this is nowhere...), à tous connus, à tous fait. Et sort en 2012 (oui c'était l'année dernière), un album qui surpasse tous, et qui nous prouve qu'en ce 21 ème siècle bling bling et surfait on peut encore trouver des chefs d'oeuvres de créativité et de sincérité musical.

Appréciez:











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neil Young et crazy horses: Psychedelic pill   Dim 5 Mai - 16:20

Citation :
Malheureusement aujourd'hui le monde de la musique avance à reculons, le marketing, la publicité et la consommation prennent place et détrônent les valeurs primaires que l'homme a battit à travers l'art de la musique et de la chanson: la créativité, l’expérimentation, le ra-liment, la poésie, l'épanouissement.

Obviously, il n'y a plus que deux styles qui evoluent encore en musique, le rap et l'électro (la vraie electro pas les knife party, les trucs genre daft punk, chinese man etc).
Revenir en haut Aller en bas
Zoulaf
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1736
Age : 24
Localisation : dans la forêt du Sasquatch (22)
stance : regular
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Neil Young et crazy horses: Psychedelic pill   Dim 5 Mai - 17:15

Taulard a écrit:
il n'y a plus que deux styles qui evoluent encore en musique, le rap et l'électro

C'est quand même ultra réducteur, à mon sens, on trouve des tas de choses nouvelles en folk, même en musique traditionnelle (c'est dire !). Et ça devrait être de même pour à peu près tous les milieux. Il y a des tas d'artistes qui font réellement avancer la musique, et ça se traduit souvent par du métissage et des influences multiples (donc bien sûr ce n'est jamais complètement nouveau, tout le monde n'est pas Schönberg).


_________________
albino petit lapin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrRMIste
Passionné de débats
Passionné de débats
avatar

Masculin Nombre de messages : 531
Age : 22
Localisation : Aix/Marseille
stance : goofy
Date d'inscription : 24/04/2013

MessageSujet: Re: Neil Young et crazy horses: Psychedelic pill   Dim 5 Mai - 17:38

D'accord avec Zoulaf, et en plus je vois pas en quoi le rap évolue plus que le metal par exemple qui est encore très développé dans les scènes indépendante surtout en Europe de l'est
Enfin ne tombons pas dans ce débat le topic de base n'est pas là pour ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neil Young et crazy horses: Psychedelic pill   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neil Young et crazy horses: Psychedelic pill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le crazy bag by Hapsatou Sy
» My Little Young Box
» [Novembre 2012] Glossybox Les essentiels "Young Beauty"
» Young teacher, the subject of schoolgirl fantasy ? | PV Alan & Jackie
» Que vaut le young profi plus maclaren

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de skate :: Espace detente :: Musique-
Sauter vers: